Le chef des conservateurs Erin O’Toole demande à Justin Trudeau d’annuler le projet de loi C-10

Ottawa (Ontario) – L’honorable Erin O’Toole, chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la présente déclaration demandant à Justin Trudeau d’annuler le projet de loi C-10 :

« Dans une société démocratique, les abus de pouvoir et d’autorité peuvent et doivent être dénoncés sans crainte ni représailles. Les médias sociaux sont rapidement devenus la principale plateforme à cet effet, qu’il s’agisse de vidéos d’interactions avec la police réalisées à l’aide de téléphones portables ou de messages publiés sur les médias sociaux par des victimes d’agressions et de harcèlement sexuels, qui ont donné naissance au mouvement #MeToo.

« Or, en pleine pandémie, alors que les Canadiens sont coincés chez eux et dépendent des médias sociaux pour obtenir de l’information, se connecter et se divertir, plus que jamais auparavant, le gouvernement libéral a discrètement tenté de changer radicalement comment les Canadiens peuvent utiliser les médias sociaux.

« Dans une société qui valorise la liberté de parole et d’expression, le projet de loi C-10 ouvre la porte à un abus de pouvoir et à une atteinte aux droits des Canadiens.

« Les conservateurs soutiennent des conditions égales entre les gros services de diffusion continue étrangers et les radiodiffuseurs canadiens, ainsi que la défense des arts et de la culture du Canada. Un gouvernement conservateur le ferait sans compromettre les droits fondamentaux et la liberté d’expression des Canadiens.

« Nous demandons à Justin Trudeau d’annuler le projet de loi C-10 aujourd’hui. Si cela n’est pas fait, un gouvernement conservateur défendra les intérêts des Canadiens et abrogera cette loi profondément défectueuse. Le NPD et le Bloc peuvent fermer les yeux sur la liberté d’expression, mais pas les conservateurs.

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap